· 

La concurrence n'existe pas

Qu'est-ce qu'un plafond de verre et comment le dépasser?

Ah bon, la concurrence n'existe pas ?

 

Dans cet article, je m'adresse aux entrepreneurs qui ont une grande sensibilité, qui ont de l'ambition et qui accompagnent leurs clients de manière holistique. Car c'est vous que j'accompagne dans le développement de votre activité. En vous aidant à trouver vos clients tout en levant vos peurs et vos croyances limitantes, ce qui vous donne les moyens de réussir dans votre activité. J'utilise souvent l'exemple des naturopathes car non seulement je m'adresse à vous les copains mais aussi car je suis formée à ce métier depuis 2015 :-) Voici donc l'article du jour : La concurrence n'existe pas.

 

À chaque fois que je publie quelque chose (article, vidéo, podcast…), je te fais des propositions. Je ne prétends pas détenir la vérité absolue. Loin de là J Je te donne mon point de vue. Si ça match entre nous, tant mieux.

Si non, trace ta route : je te souhaite de trouver chaussure à ton pied pour t’inspirer et t’aider à vivre ton plein potentiel.

 

Aujourd’hui, en tout cas, j’ai choisi de te dire que, selon moi, la concurrence n’existe pas.

 

 

Peut-être as-tu déjà cheminé par rapport à cela et peut-être partages-tu déjà cet avis.

 

www.aurorerosello.com 1

 

Quand je me suis installée comme naturopathe, en 2015, l’intérêt pour la naturopathie commençait à grandir mais ce n’était pas encore très très développé.

Depuis, de plus en plus de personnes ont fait le choix de cette (re)conversion. On a parlé de la naturopathie dans de nombreux magazines, dans des livres, à la télé, à la radio, sur Internet.

Certains naturopathes ont réussi à avoir une grande visibilité sur les réseaux sociaux et tout ça me semble tout simplement génial ! Je suis hyper heureuse pour toutes ces personnes qui contribuent à « démocratiser » la naturopathie et à en donner une vision moderne !

 

 

Mais comment faire la différence par rapport à un autre ?

 

 

Quand j’ai créé mon entreprise, je me sentais divisée par rapport à cette notion de concurrence. À la fois, je me disais : « Plus on est, plus la naturopathie sera connue ». Et à la fois, je ressentais un peu de peur à l’idée qu’il puisse y avoir trop de naturopathes sur mon secteur… Je craignais que ma région soit « saturée » de naturopathes. Je me demandais comment me démarquer par rapport à mes collègues.

 

Toi aussi tu te poses cette question ?

 

À mon sens, c’est tout à fait normal. La question de la concurrence me paraît même être une question essentielle à laquelle n’importe quel entrepreneur a besoin de répondre quand il s’installe.

 

 

En étant toi

 

www.aurorerosello.com 2

 

Facile à dire, pas toujours facile à faire ! Et pour cause : on peut avoir plein de peurs!

On peut ne pas savoir par où commencer, avoir peur de ne pas décoller, peur de se mettre en avant, peur de passer pour un « charlatan », peur de s’éparpiller, manquer de confiance en soi…

 

Un immense gros tas de peurs qui peut t’éloigner insidieusement de ta vraie nature, de ta personnalité, de tes goûts, de tes aspirations profondes. De ce qui te plaît vraiment.

 

Bah oui, parce que, quand on a peur de ne pas réussir à développer sa clientèle, on peut avoir cette tendance à devenir plus lisse, à essayer (parfois inconsciemment) de rentrer dans une case, à plaire au client potentiel, à faire ce qui se fait, etc.

 

Tu vois, la concurrence n’existe vraiment pas J

 

Alors je vais te dire la chose la plus importante qui a contribué à me donner une foi illimitée en ce que je fais et en ma capacité à réussir.

 

J’ai compris qu’en faisant le travail quotidien d’être alignée entre ce que je pense, ce que je ressens, ce que je dis et ce que je fais, les clients viendraient à moi parce que ce que je partage résonne dans leur cœur.

 

www.aurorerosello.com 3

 

 

Il pourrait y avoir 10 naturopathes dans une même pièce, chacun peut attirer ses propres clients à trois conditions majeures selon moi :

 

1/ être OK pour ne pas plaire à tout le monde

2/ être toi sans auto-jugement, sans tabou et sans attente

3/ avoir conscience de ce qui te rend unique et qui va vibrer sur la même longueur d’ondes que tes clients

 

Un conseil d’ami pour terminer cet article

 

Ne regarde pas ce que font les autres.

 

Ou bien un jour où tu as une méga patate et où rien ni personne ne peut t’arrêter. Un jour où tu es absolument sûr(e) que rien ni personne ne peut t’ébranler ni maintenant, ni dans jours qui suivent quand tu y repenseras.

 

Du coup, à mon avis, ne regarde pas tout(e) seul(e) dans ton coin ce que font les autres… S’il te plaît. Pour l’amour de toi !!!

 

Les personnes que j’accompagne et qui l’ont fait me disent avoir eu envie de pleurer, de retourner se coucher, de se sentir « nul », d’être démotivée, d’être « envieux »…

Sincèrement, tu n’as pas besoin de te positionner par rapport aux autres.

 

Tu as besoin de te positionner par rapport à toi-même.

 

J’espère que cet article aura pu contribuer à t’éclairer.

Donne-nous maintenant ta vision de la « concurrence » dans les commentaires. Je serais ravie de te lire et de te répondre.

 

Avec tout mon amour.

Aurore.

 

 

Crédit photo : Aurore Lance


Cet article t'a plu? Partage-le sur les réseaux ou par mail à une amie si tu lui veux du bien :-)


 

Si tu veux vraiment avoir l'énergie, la confiance, la foi et la persévérance pour oser parler de toi, de ce que tu vends et savoir comment trouver des clients, viens faire une séance découverte de 30min avec moi par Skype pour établir ton plan d'action et réussir à vivre de ton activité :-)

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    Marie (vendredi, 26 octobre 2018 14:06)

    Bonjour Aurore,
    Je partage complètement ton avis. J'avais écris un article sur le sujet d'ailleurs : http://marieguibouin.com/la-concurrence-nexiste-pas/. Nous sommes connectées +++ !!! Je t'envoie plein de good Vibesss pétillantes et colorées <3 <3 <3

  • #2

    Aurore Rosello (samedi, 27 octobre 2018 17:59)

    Génial Marie! Ce ne me t'étonne pas vraiment :-) J'espère que ton changement de vie se passe bien!

  • #3

    Estelle (lundi, 29 octobre 2018 11:07)

    Merci de parler aussi librement et simplement de ce sujet !
    De prendre du recul à ce propos afin d'être plus poser et plus ouvert…
    Merci Aurore (d'oser en parler)

  • #4

    Aurore Rosello (lundi, 29 octobre 2018 13:23)

    Merci beaucoup Estelle! Je sais qu'en m'y autorisant d'autre pourront le faire à leur tour :-) Ton commentaire me va droit au coeur!

  • #5

    Corine (vendredi, 02 novembre 2018 18:18)

    Merci pour ce message. Je ne savais pas comment défi le la naturopathie sur mon site en cours de création.grace a cet article maintenant je sais .je vais décrire ce que je sais et veux faire. Bonne soiree

  • #6

    Alexandra (mercredi, 07 novembre 2018 12:38)

    Je suis tout à fait d accord. Je suis assistante indépendante et depuis quelques années j ai de plus en plus de consoeurs ou confrères. Force est de constater que nous avons chacun et chacune nos forces et nos faiblesses permettant ainsi de répondre spécifiquement à chaque besoin du marché. Effectivement il faut rester soi-même car dans ce type de métier le client recherche une compétence mais également une personnalité.

  • #7

    Elisa (mercredi, 07 novembre 2018 14:06)

    Difficile de ne pas se comparer aux autres. Depuis tout(e) petit(e) on nous apprend à être le/la meilleur(e) à l'école. être soi est un grand défi dans notre société :) Merci Aurore pour ta réflexion très juste qui m'a donné envie de m'affirmer encore plus dans mes idées et envies créatives.

  • #8

    Claudia (mercredi, 07 novembre 2018 14:11)

    Coucou Aurore,

    Merci et bravo pour ce super article :-)

    Je suis à 100 % d'accord avec toi et c'est un sujet super important.
    Nous sommes avant tout des collègues et nous oeuvrons chacun(e) pour le même objectif et avec les mêmes valeurs.

    C'est pour ça que c'est essentiel de soutenir les personnes en reconversion et les "petits" nouveaux/elles qui arrivent dans notre profession. Ca va avec la mentalité d'abondance, au lieu de la rareté. Partager l'Amour et les bonnes vibrations plutôt que, comme tu le souligne, rester dans son coin et être victime.

    Bravo Aurore :-)

    Je vais partager ton article sur ma page Facebook.

    Je t'embrasse et te dis à bientôt !

  • #9

    Aurore Rosello (samedi, 10 novembre 2018 18:57)

    Merci pour vos message! Je vous rejoins totalement : rester soi-même, s'affirmer, se mettre dans une mentalité d'abondance :-) Ce n'est pas toujours hyper facile mais avec l'entraînement, ça le devient de plus en plus!