· 

Comment ton hypersensibilité peut flinguer ton entreprise et comment l’éviter ?

 

 

En trois ans, mon hypersensibilité a failli tué mon business plusieurs fois mais je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite.

Pourquoi ?

Parce que je n’ai pas clairement identifié que les tempêtes que je traversais étaient directement liées à mon hypersensibilité.

D’ailleurs, à ce moment-là, je ne savais même pas vraiment expliquer ce qui m’arrivait et ce qui me submergeait.

 

C’était trop. Juste trop. C’était vraiment trop après avoir été vraiment pas assez.

 

L’ascenseur émotionnel.

 

Tout ou rien.

 

Il n’y avait pas de demie teinte parce que tout ce que je ressentais était exacerbé. Je prenais de plein fouet autant ce qui fonctionnait que ce qui ne fonctionnait pas dans mon entreprise. Je prenais tout personnellement.

Comme je voulais comprendre à tout prix ce qui m’arrivait, cela exacerbait le phénomène.

 

La « récurrence du trop plein »

 

Voici comment l’hypersensibilité peut mettre le bordel. En apportant :

 

1/ un trop plein d’idées : il y en a tellement que tu ne sais plus où donner de la tête

 

2/ un trop plein d’émotions : qui te rendent malade au sens propre du terme si tu les refoules en prenant sur toi trop souvent

 

3/ un trop plein d’intuitions : à tel point que tu ne sais parfois plus faire la différence entre mental et intuition

 

4/ un trop plein d’ennui : comme ça va vite dans ta tête, tu te lasses vite. Et si tu t’ennuies, tu as envie de passer à autre chose pour retrouver la passion et l’excitation du début de projet.

 

Comment éviter tout ça ?

 

D’abord, accepter qu’on ne peut pas vraiment toujours l’éviter.

Cela fait partie de toi. Il y aura toujours beaucoup d’idées, beaucoup d’émotions, beaucoup d’intuitions et parfois beaucoup d’ennui.

 

Par contre, ce qui s’apprend, c’est de canaliser ce flux important pour ne pas aller jusqu’au trop plein trop souvent.

Pour ne pas aller jusqu’à la goutte d’eau qui fait déborder le vase et qui peut tout anéantir (y compris toi) comme un raz-de-marée.

 

Alors voici ce que je pratique et qui m’aide à canaliser tout ça :


1/ L’écriture. Ça me sert pour tout (idées, émotions, intuitions…). L’écriture me permet de me « vidanger » le cerveau pour éviter la surchauffe.

À toi de trouver TON ou TES exutoires.

 

2/ La distance émotionnelle : me répéter que je ne suis pas mon entreprise. Que c’est une partie de ma vie mais pas ma vie entière. Personnellement, j’ai eu besoin d’en créer une autre pour mieux répartir la charge émotionnelle et relativiser.

À toi de trouver TA ou TES solutions.

 

3/ La parade : Quand il y a débordement, j’essaie d’identifier comme ce débordement est survenu. Je mène l’enquête. Il se trouve que ce débordement suit toujours à peu près le même « protocole ».

Quand tu as trouvé ton schéma récurrent qui te mène au débordement, tu peux mettre en place « une parade » pour prendre de l’oxygène et ne pas t’enfermer dans quelque chose de toxique pour toi.

À toi de trouver TON ou TES schémas.

 

NB : Il n’y a pas UNE chose qui fonctionne pour tous les hypersensibles. Car, « par principe », l’hypersensible, comme le haut potentiel, est atypique et il a souvent besoin d’être épaulé de manière personnalisée. Parce que c’est difficile d’y voir assez clair toute seule. Parce que, justement, tu n’es pas « comme les autres » J

 

 

Dans les commentaires, dis-nous en quoi tu ne te sens « pas comme les autres » ?

 

 

Avec tout mon amour.

Aurore.

 

 

 

Crédit photo : Aurore Lance

 


Cet article t'a plu? Partage-le sur les réseaux ou par mail à une amie si tu lui veux du bien :-)


 

Comme moi, tu défends l'idée qu'on peut tous, à notre niveau, contribuer à changer le monde en mieux.

 

Et c'est que tu veux faire, entre autres, avec ton entreprise. Mais les clients se font attendre... Et toi ce que tu veux, c'est vivre de ton activité (naturopathe, réflexologue, praticien(ne) en hypnose, sophrologue, art-thérapeute, créatrice, consultante/formatrice/coach dans le bien-être ou le développement personnel)

 

Si tu veux partir ou repartir sur de bonnes bases pour développer ton activité en te libérant de tes peurs et de tes croyances limitantes, viens faire une séance découverte de 45min avec moi par Skype pour établir ton plan d'action et trouver plus de clients.


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Pottier (mardi, 27 novembre 2018 09:57)

    Bonjour
    Je me reconnais dans beaucoup de vos articles et encore plus dans celui ci. Alors je me dis que cette séance découverte pourrait m'apporter des choses et notamment l'opportunité d'y voir plus clair dans mon démarrage d'activité.
    Belle journée,
    Sarah Pottier