· 

Pourquoi vous manquez (parfois) d'énergie alors que vous kiffez votre boîte?

 

Avant de trouver votre voie, vous avez peut-être eu le sentiment de bosser comme une acharnée sans vraiment partager les valeurs de votre patron. Vous avez peut-être même ressenti de l'aigreur, du dépit, de la jalousie, du "à quoi bon" bosser pour ces "cons"?

Vous n'étiez pas alignée avec vos valeurs à vous. Et surtout votre âme d'entrepreneure ne demandait qu'à se faire entendre!

Alors vous vous êtes fatiguée. Voire même vous avez goûté au burn out... parce que vous avez tout donné.

 

Et maintenant que vous aimez vraiment ce que vous faites, êtes-vous censée avoir de l'énergie tout le temps et ne jamais vous épuiser?

 

Suis-je censée regorger d'énergie??!

 

Alors je vais vous dire, une chose : ça dépend si vous êtes en mode "Red Bull" ou en mode "tisane d'ortie".

 

Que ça soit pour votre propre entreprise ou pour celle d'un autre, l'énergie est votre amarre.

Sans elle, vous n'irez nulle part ou pas bien loin.

 

Sans énergie, vous n'irez nulle part ou pas bien loin.

 

Et la difficulté, c'est de savoir si : 

 

 - c'est une bonne énergie (c'est le mode "tisane d'ortie") qui vous permet de foncer, d'apprendre, d'enseigner, d'écrire, de communiquer, de vendre... ?

 

 - ou bien c'est une énergie qui est pourrie dans l'os (c'est le mode "Red Bull").

 

L'énergie "pourrie", c'est ça : 

 

L'énergie pourrie dans l'os, elle peut ressembler à ça : 

 

 - le matin, vous avez du mal à émerger et à vous lever alors que vous adorez ce que vous faites,

 

 - dans la matinée, une fois que la machine est en route, ça va,

 

 - en milieu ou fin de matinée, vous avez un coup de pompe et faim alors "que ce n'est pas censé être l'heure de manger" et vous avez du mal à tenir jusqu'au déjeuner,

 

 - après le déjeuner, vous avez un méga coup de barre alors que vous êtes persuadée d'avoir mangé léger et votre corps vous demande une méga sieste mais vous "devez" retourner bosser,

 

C'est les montagnes russes...

 

 - l'après-midi avance quand même et ça va mieux,

 

 - mais vers 17h/18h, re-coup de barre ou grosse fringale plutôt avec envie compulsive de sucre,

 

 - et puis le soir, soit vous perdez vite patience avec vos mômes parce que vous êtes crevée mais qu'il vous reste votre 2ème journée à enchaîner; soit vous retrouver de l'énergie parce que vous pensez "être du soir" et vous arrivez même à re-bosser quand les petits sont couchés.

 

Et le lendemain, re-belote.

 

Dans ces cas-là, vous êtes en fait... sur les nerfs.

Et dans plus ou moins longtemps, vous risquez d'aller droit dans le mur.

 

Je ne veux pas aller droit dans le mur.

 

Parce que le mur, quand on est entrepreneure, ça veut dire zéro chiffre d'affaire et ça peut être très flippant si vous n'êtes pas rentière...

 

Alors je dirais que : quand on aime vraiment ce qu'on fait, on a du désir mais forcément de l'énergie.

 

Faites la différence entre désir et énergie.

 

Quand on aime vraiment ce qu'on fait, on peut quand même s'épuiser.

 

Quand on aime vraiment ce qu'on fait, on peut ne pas ressentir le besoin de prendre des vacances par exemple. Et c'est une grande erreur à mon sens.

 

Alors je vais vous dire comment je planifie mon organisation pour m'épargner des déboires d'énergie, ça peut sûrement vous inspirer et peut-être même vous aider.

 

Et planifiez votre boîte autrement.

 

Quand je (re)considère les différentes tâches que je souhaite planifier pour atteindre mes objectifs d'entreprise (croissance, visibilité, offre de service, organisation...) dans les prochains mois, je commence par une chose : planifier des moments de repos 

 

C'est le point de départ de mon agenda.

 

Par exemple pour l'année 2018, au minimum : 

 

1) je pose mes vacances annuelles (un mois en juin),

 

2) je pose mes vacances trimestrielles (une semaine tous les trois mois et je quitte la maison dans l'idéal pour réellement déconnecter car je bosse principalement de chez moi),

 

3) je pose un jour off par mois (pas un jour de week-end mais bel et bien en pleine semaine de mon agenda pro pour décrocher de mon quotidien et remettre les compteurs à zéro).

 

Nb : Le jour off par mois, ce n'est pas pour ranger la maison, laver le linge ou faire les courses pour remplir le frigo. C'est un temps uniquement pour vous (cinéma, piscine, sauna, massage, shopping, ballade toute seule ou bien avec des copines si le fait de vous retrouver seule avec vous-même vous fait trop flipper pour le moment).

 

Et ensuite, je fixe mes RDV professionnels.

 

Alors, ça vous tente?

 

Très chaleureusement.

Aurore.

 

Ps : Si vous avez envie d'apprendre à piloter et à poser des actions stratégiques pour votre entreprise en respectant réellement votre rythme, prenez rendez-vous avec moi pour en discuter!


Cet article vous a plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux ou par mail à une amie!

Si tu en as marre d'avoir des hauts et des bas parce que ça te plombe dans le développement de ton activité.

Si tu en as marre de te mettre la pression, de courir après le temps, de te disperser, de douter de toi et d'avoir du mal à concilier vie pro et vie perso...

Et que tu veux vraiment avoir l'énergie, la confiance et la persévérance pour oser parler de toi, de ce que tu vends et trouver des clients, viens faire une séance découverte de 30min avec moi par Skype :-)

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Écrire commentaire

Commentaires: 0