· 

LETTRE OUVERTE Le temps qu'il faut

 

On emploi souvent, sans le vouloir vraiment, un vocabulaire belliqueux.

On utilise le champ lexical de la guerre dans nos propos comme si de rien n'était.

"C'est une tuerie.

C'est mort.

C'est le nerf de la guerre.

Je bataille."

On a souvent le sentiment de lutter. On va contre les choses. Au lieu d'aller avec les choses. De surfer avec la vie.

 

Je pense à deux choses qui peuvent alimenter ça.

 

1) Depuis l'enfance, on nous fait gagner des bons points. On nous fait marcher à la carotte. On nous note, on nous évalue. On juge notre comportement. Et puis on nous punit avec souvent des punitions qui n'ont pas de sens. On punit pour punir. Pas suffisamment pour aider à comprendre ce qu'il s'est passé et aider à exprimer ce qui coince. C'est la lutte du dominant et du dominé; de l'adulte et de l'enfant. Alors que l'enfant est une personne et que c'est juste une question de respect mutuel.


2) On se plaint du temps qui passe trop vie. On m'a dit un nombre incalculable de fois, quand ma fille est née : "profite, ça passe vite". Bah ça dépend de comment on perçoit le temps et de ce qu'on en fait. Si on fait plusieurs choses à la fois; si on prend trop d'engagements à droite à gauche; si on ne sait pas dire non; si on veut trop faire plaisir et arranger tout le monde... oui, le temps peut passer vite puisqu'il ne vous appartient pas dans ces cas là.

Et en même temps, on est impatient. On voudrait que certaines choses arrivent plus vie. Atteindre nos objectifs plus rapidement. Se dépêcher de rentrer ou de partir. Manger vite fait. Etc. C'est la lue contre le temps.

Moi la première j'apprends la patience chaque jour. J'apprends la beauté de chaque jour, chaque heure, chaque minute.

Je ralentis.

Ce n'est pas une question de victoire. C'est une question de chemin.

Je laisse faire le temps. Le temps qu'il faut. Pour avancer, murir, grandir, apprendre, cultiver la joie, votre jardin, votre santé, la plaisir...

 

Et vous, vous faites quoi pour laisser au temps le temps qu'il lui faut?

 

Bien à vous chères lectrices.

Aurore.


Cet article vous a plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux ou par mail à une amie!

Si tu en as marre d'avoir des hauts et des bas parce que ça te plombe dans le développement de ton activité.

Si tu en as marre de te mettre la pression, de courir après le temps, de te disperser, de douter de toi et d'avoir du mal à concilier vie pro et vie perso...

Et que tu veux vraiment avoir l'énergie, la confiance et la persévérance pour oser parler de toi, de ce que tu vends et trouver des clients, viens faire une séance découverte de 30min avec moi par Skype :-)

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Lola_FunamBulle (mardi, 20 février 2018 18:11)

    Oh ! Le temps qui passe, j'avais aussi écrit un billet là dessus. Le temps a la valeur qu'on lui donne, qu'on prend le temps de lui donner. Moi aussi, je ne sais que répondre aux classiques "le temps passe vite hein?". Parce qu'en fait ça va, si le temps m'échappe alors, je prends le temps de le vivre pleinement.... et c'est si bon !